Téléphone 03 21 30 45 41

Violences dans le couple : témoignage « pour celles qui n’osent pas en parler »

Les femmes qui subissent des agressions, verbales ou physiques, dans leur couple, sont souvent isolées. Oser en parler, voire prendre la décision de quitter son conjoint, son mari, ressemble à un exploit.

Les violences conjugales sont vastes. Et ne concernent pas seulement les coups. « J'ai eu des gifles, j'ai reçu au visage des chaussures, les télécommandes, même une grosse bougie un jour. Mais le pire, c'est de voir son mari dans un état léthargique, devant la télé. Il y a certains films qu'il regardait en boucle, je ne peux plus voir ces films-là ! », ironise Alice.

Les sautes d'humeur font aussi partie du quotidien : « il cassait les téléphones quand je voulais appeler des proches ou les gendarmes. Il brisait les clefs dans les serrures pour être sûr que je ne sorte pas. Il bloquait ma voiture avec la sienne. Il m'a déjà mise dehors en pleine nuit parce que je refusais une relation. »

Tout ça amène à la tentation du pire : « Je me disais qu'un jour je craquerais et que ça pourrait finir mal… Que moi aussi je pourrais être violente. » Et puis il y a la prise de conscience. « Il faut avoir un déclic pour partir. J'ai eu un ras-le-bol, je n'en pouvais plus de passer le week-end dans ma chambre avec les enfants à jouer aux dominos sur le lit », se souvient Alice. Après le départ, une nouvelle étape commence. Il s'agit de se représenter une nouvelle image du rapport homme/femme.

« Au début, je ne voulais plus avoir quelqu'un, je ne pensais même pas à retrouver quelqu'un. Puis un jour, ça nous tombe dessus et on se dit pourquoi pas… »

Source : La voix du Nord - Vendredi 26 février 2016

Lire l'intégralité de l'article

NUMÉROS UTILES

  • Le 39 19, violences femmes info, numéro d'écoute anonyme
  • Le 17 (ou le 112 d'un portable, appel gratuit), en cas d'urgence
  • Le CIDFF, accès sur rendez-vous gratuit, confidentiel et anonyme (03 21 30 45 41)
  • L'AVIJ, 03 21 71 62 00, contact@avij62.fr
  • Le CSAPA, centre de soins d'accompagnement et de prévention en addictologie, 03 21 99 38 82

Nos partenaires